Menu


Projets

Quartier des Ligerais

Le nouveau quartier des Ligerais prévoit cent nouveaux logements. Les parcelles sont proposées à la vente aux particuliers et aux constructeurs. Des parcelles ont été retenues par les « Castors Angevins » pour une vingtaine de logements sociaux et par « La Maison Abordable pour des logements dédiés aux primo-accédants. Le quartier atteint déjà un taux de commercialisation autour de 40 %.

Quartier du Marais

Quartier du Marais

 

Le nouveau quartier commercial du Marais va s’inscrire en complémentarité avec l’offre du Centre-Ville. Des enseignes de moyennes surfaces seront développées. L’opération de commercialisation a débuté et un premier permis de construire concernant cinq cellules commerciales a été déposé. Le démarrage des travaux aura lieu au second semestre 2014.

Plan d’eau du Layon : une nécessaire réhabilitation

Plan d'eau du Layon

 

En 1976, la Municipalité débutait la construction d’un nouvel équipement sportif et décidait d’y adjoindre la réalisation du plan d’eau du Layon. Une digue a également été érigée afin de protéger le complexe Gaston Bernier des crues de la Loire et du Layon. Le creusement des sols a servi à réaliser l’assiette des terrains et la digue. Le plan d’eau s’est ensuite rempli naturellement (crues, pluies) et les activités de pêche, de loisirs et de promenade se sont rapidement mises en place, le site s’y prêtant parfaitement.

 

 

Pourquoi aujourd’hui vouloir le réaménager ?

Au fil du temps, depuis 1976, le milieu a évolué : le niveau de la Loire a baissé, et le plan d’eau s’est envasé. Pour réguler les échanges de poissons et de sédiments entre la Loire et Le Layon, et éviter que le plan d’eau ne se vide en été, une autorisation de la préfecture avait permis en 2006 la construction d’un barrage mobile et d’une passe à poissons et sédiments.
Cet arrêté a été attaqué par la Sauvegarde de l’Anjou, du fait de sa non-conformité avec la loi sur l’eau. En 2012, le Tribunal Administratif a annulé l’autorisation préfectorale de 2006.
L’ensemble doit être réorganisé en tenant compte des nouvelles normes environnementales. Une réflexion sur le devenir du Layon a donc été engagée en 2013 par la Municipalité, et le Syndicat de Bassin du Layon. Le bureau d’études SAFEGE, spécialisé dans la gestion de l’eau et des milieux aquatiques, a été missionné.
Le comité de pilotage* va étudier les différents scenarii possibles (techniques et financiers) pour le réaménagement du plan d’eau avec pour objectif de conserver les différents usages qui en font son intérêt aujourd’hui : pêche, promenade, loisirs.

Quels sont les scenarii à l’étude ?

L’aménagement retenu sera nécessairement conforme aux objectifs et aux contraintes de la loi sur l’eau.

  • scenarii 1 et 2: maintien du plan d’eau avec un « barrage », sur le même principe que le Lac de Maine à Angers, ainsi qu’un système de vidange vers la Loire. Le scénario 2 est une variante, sans barrage.
  • scénario 3: suppression du plan d’eau afin que cette zone retrouve son fonctionnement naturel, ses zones humides. Un espace plus proche de celui du marais de l’Onglée avec des zones plus profondes pour les poissons, un maintien des espaces de promenade et de l’activité pêche dans le Layon.

Quid de l’évolution du site ?

Les scenarii à l’étude seront tous conformes aux règles exigées par la loi pour le réaménagement du plan d’eau et nous permettront de solliciter des subventions auprès de l’État et de l’Agence de l’Eau.

Après aboutissement de l’étude courant 2015, et après concertation, les premiers aménagements seront programmés en fonction du scénario retenu et des financements obtenus.

 

Retourner en haut de page

Partager : Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest

Agenda

Tous les événements