Menu


Nuit de la petite forme : spectacle le 20 janvier

Nuit de la petite forme le 20 janvier

La Nuit de la petite forme à le plaisir de rejoindre le festival ONZE, biennale de la marionnette et des formes manipulées créé par 11 structures régionales situées pour la plupart en Mayenne, mais aussi dans le Maine et Loire et la Sarthe.

Quatrième édition du festival Onze et trois nouvelles équipes artistiques invitées à créer pour une soirée « dégustation » . A Table ! associe le plaisir d’un repas convivial et l’occasion de découvrir des propositions marionnettiques toutes fraîches. Cette année, ce seront des créations de théâtre d’objets dont vous aurez la primeur.

 

HELP ! Agnès Limbos

Compagnie Gare Centrale
Dans une ambiance de dernier concert avant le naufrage, Agnès Limbos questionne l’utopie et la rapproche d’une bouée de sauvetage. Très influencée par le Titanic, l’artiste belge poursuit son travail autour de l’objet dans un registre tragi-comique, toujours très subtil mais efficace.
Depuis longtemps, elle se passionne pour la puissance de l’objet comme acteur à part entière et pour la capacité du comédien à le manipuler. Il n’y a pas de détournement, les objets ne sont pas considérés comme des accessoires mais bien comme des éléments fondateurs de la pièce, imposant leur présence comme pilier du jeu.

ERSATZ, Julien Mellano

Collectif Aïe Aïe Aïe
Julien Mellano nous propose une projection librement fantasmée de l’homme de demain : un être augmenté, ultra-connecté, englué dans son égocentrisme et sa propre éternité, perturbé par une intelligence artificielle légèrement capricieuse.
Seul en scène, il s’appuie sur l’usage d’objets manipulés, détournés et inventés et sur une franche implication du corps. Son affection pour les bricolages retors et les effets spéciaux de poche fait de ce sujet futuriste un terrain de jeu idéal. Le futur nous réserve le pire comme le meilleur, mais ce qui est inquiétant c’est qu’il est entre nos mains !

MENU BRUT #1

Collectif Label Brut. Laurent Fraunié, Harry Holtzman, Babette Masson
Les trois artistes du collectif Label Brut présentent le premier volet de leur Menu Brut, série de trois farces culinaires un peu trash. Au travers d’une lignée de femmes à l’époque du Flower Power, ils enquêtent sur l’effritement des idéaux et posent leurs regards sur l’évolution des grandes utopies. La particularité de cette fable, c’est que les personnages sont des aliments détournés, moulinés, mixés, fouettés, poivrés.

  • Le 20 janvier 2018

    Heure : 19h30

    Infos Pratiques :

    à partir de 10 ans


Retourner en haut de page

Partager : Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest