Menu


Circulation du virus Influenza aviaire

Circulation du virus Influenza aviaire

Le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène H5N1, qui a touché de nombreux élevages du Maine-et-Loire entre février et mai 2022, a continué de circuler cet été dans l’avifaune sauvage ; en particulier, la présence de ce virus a été confirmée sur des cygnes trouvés morts sur l’étang entre les communes de Cléré-sur-Layon et Passavant-sur-Layon (sur le cours du Layon) le 29 août dernier.

Afin de pouvoir suivre l’évolution de la circulation du virus, il est important de :
1/ détecter précocement le virus chez les oiseaux sauvages trouvés morts.
2/ mettre à l’abri les volailles des basses cours et des élevages.

Suivez l’évolution de la situation sur le site du gouvernement.

Télécharger (PDF, 60KB)

Télécharger (PDF, 57KB)

 

Lutte contre l’épidémie d’influanza aviaire

Face à la circulation très active du virus de grippe aviaire, les détenteurs d’oiseaux doivent mettre leurs animaux à l’abri des oiseaux sauvages :

  • Confiner les volailles ou mettre en place des filets de protection sur la basse-cour.
  • Exercer une surveillance quotidienne des animaux.

 

La déclaration de détention de volailles (ou autres oiseaux captifs) est à effectuer :

  • Auprès de la mairie en retournant un formulaire complété, daté et signé.
  • Ou en ligne, en renseignant le formulaire dématérialisé.

Téléchargez le formulaire de déclaration sur le site du gouvernement.

 

Chacun doit surveiller la santé de ses oiseaux et signaler toute mortalité anormale à un vétérinaire. Le non-respect de ces obligations est passible d’une contravention de 4ème classe, soit une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros.

Retourner en haut de page


En bref…

Toutes les brêves