Menu


Tribune libre

Mandat 2020-2026

Mars 2021 : groupe de la majorité

 

QUELLES ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DE CHALONNES ?

 

« PETITES VILLES DE DEMAIN »

Le 11 décembre dernier la ville de Chalonnes-sur-Loire a été retenue pour bénéficier du programme « Petites villes de demain ». Lancé en octobre 2020 par la Ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales, Mme Jacqueline GOURAULT, ce programme vise à aider les communes dans leur projet de développement. Seules 15 communes dans notre Département bénéficieront de ce programme.

Il s’agit d’un plan qui permet aux villes de moins de 20 000 habitants de bĂ©nĂ©ficier d’un soutien pour leurs projets de revitalisation. C’est un programme « cousu-main » sur 6 ans mettant diffĂ©rents acteurs en partenariat : Commune bĂ©nĂ©ficiaire, CommunautĂ© de commune, DĂ©partement, RĂ©gion et l’Agence Nationale de la CohĂ©sion des Territoires (ANCT).

Ce dispositif vise Ă  donner aux Ă©lus des communes qui exercent des fonctions de centralitĂ© et leurs intercommunalitĂ©s, les moyens de concrĂ©tiser leurs projets de revitalisation, pour mener Ă  bien un projet d’habitat, de cadre de vie, de dĂ©veloppement de l’artisanat, de commerce et des services, de valorisation des qualitĂ©s architecturales et patrimoniales : faire des villes dynamiques, oĂč il fait bon vivre, respectueuses de l’environnement.

Cet accompagnement reposera essentiellement sur trois piliers :

  • Le soutien en ingĂ©nierie
  • Des financements sur mesure
  • L’accĂšs Ă  un rĂ©seau grĂące au “club petites villes de demain”

 « CHALONNES 2040 »

Afin d’avoir une vision globale et Ă  long terme, permettant ainsi de prendre des dĂ©cisions cohĂ©rentes et organisĂ©es, la ville de Chalonnes sur Loire va lancer Ă  partir de 2021 une Ă©tude trĂšs importante au cours de laquelle les chalonnais seront, le moment venu, associĂ©s Ă  la rĂ©flexion pour dessiner ENSEMBLE notre « Petite Ville de Demain ».

Le programme « CHALONNES 2040 » sera rĂ©alisĂ© avec le soutien de l’entreprise publique ALTER pour laquelle Chalonnes est actionnaire. Il s’agit de rĂ©aliser une Ă©tude globale, avec un cahier des charges prĂ©cis, permettant d’engager des actions organisĂ©es, financĂ©es et efficaces en lien avec la CommunautĂ© de Communes mais aussi avec le DĂ©partement, la RĂ©gion et l’Etat.

 

L’objectif final de l’étude CHALONNES 2040 est la rĂ©alisation d’un « plan guide » traitant diffĂ©rentes dimensions :

  • AttractivitĂ© de notre ville
  • Habitat
  • Equipements publics
  • Dynamisme Ă©conomique : commerce, artisanat, entreprise, agriculture
  • DĂ©placement et stationnement
  • Tourisme

 

Le tout dans le respect de l’environnement.

Le but est de pouvoir engager dĂšs la fin de l’étude, des actions opĂ©rationnelles immĂ©diates sur l’ensemble de ces thĂ©matiques, sur le moyen et long terme.

 

 

Précédentes tribunes

 

DĂ©cembre 2020

Télécharger (PDF, 179KB)

 

Septembre 2020

Télécharger (PDF, 181KB)

 

Juillet 2020

Télécharger (PDF, 178KB)

 

Mai 2020

D’un commun accord, les deux listes reprĂ©sentĂ©es au premier tour des Ă©lections municipales n’ont pas fait paraĂźtre de tribune politique dans le magazine de mai 2020, l’installation des conseillers municipaux Ă©lus le 15 mars 2020 ayant Ă©tĂ© reportĂ©e du fait de la crise sanitaire liĂ©e au Covid-19.

 

 

 

Mars 2021 : groupe de la minorité

De nombreux projets, mais avec quel financement ?

2020 fĂ»t une bonne annĂ©e pour les finances de Chalonnes, mĂȘme si la crise sanitaire a eu des rĂ©percussions au niveau des recettes, moins de dĂ©penses ont aussi Ă©tĂ© constatĂ©es. Egalement, la commune a retrouvĂ© sa recette de l’Etat, dite « dotation de solidaritĂ© rurale » pour 160 000€ annuel (consĂ©quence directe des choix de mutualisation fait par l’ancienne majoritĂ© avec la Comcom), ce qui apporte une ressource supplĂ©mentaire significative. De plus l’ancienne Ă©quipe a su maitriser les finances de la commune, malgrĂ© un contexte de baisses des dotations de l’Etat. Le ratio de dĂ©sendettement est de 3 ans en 2020, ce qui confirme que la commune est trĂšs peu endettĂ©e Ă  ce jour.  

Chalonnes n’est pas une ville riche, le produit des impĂŽts locaux/habitant est en-dessous de la moyenne nationale, 62% des Chalonnais sont exonĂ©rĂ©s d’impĂŽts locaux. Il est important d’accompagner au plus juste l’ensemble de la population et de rĂ©pondre aux enjeux sociĂ©taux (Ă©conomique, social, environnemental et culturel).

Plus de 2,6 millions d’euros de nouveaux investissements viennent d’ĂȘtre votĂ©s au budget 2021, sans relation pour la plupart, avec les nombreux projets de mandat qui nous ont Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©s (salle polyvalente, rĂ©amĂ©nagement du centre bourg, liaisons douces, rĂ©habilitation de l’HĂŽtel de Ville…). 400.000€ d’études diverses ont Ă©galement Ă©tĂ© engagĂ©s. Tous ces projets nĂ©cessiteront des capacitĂ©s financiĂšres importantes au cours des prochaines annĂ©es.

Au vu de ce premier budget, il est Ă©vident que la majoritĂ© ne pourra pas financer l’ensemble des projets qu’elle annonce, d’autant qu’elle a dĂ©cidĂ© de solliciter peu de subventions cette annĂ©e. Les finances de la commune sont saines mais les marges de manƓuvre restent Ă©troites, et il faut saisir toutes les opportunitĂ©s de financement. Les crĂ©dits sont largement accessibles aux communes dans le cadre du plan de relance. C’est une vĂ©ritable opportunitĂ© pour les collectivitĂ©s et il est regrettable que la municipalitĂ© ne cherche pas Ă  optimiser davantage ces subventions, notamment en privilĂ©giant les travaux de rĂ©novation Ă©nergĂ©tique dĂšs 2021.

Les projets de la nouvelle majoritĂ© sont nombreux, mais il faut aussi avoir une stratĂ©gie financiĂšre Ă  la hauteur de son ambition. Avec 2,6 millions d’euros investis, ce premier budget votĂ© obĂšre l’avenir et la rĂ©alisation des futurs projets. Nous le regrettons et demandons Ă  la nouvelle municipalitĂ© de dĂ©finir rapidement un plan pluriannuel d’investissement et de financement afin de sĂ©curiser la commune et les Chalonnais.

Maud AVANNIER, Stella DUPONT, Fernando GONCALVEZ,

VĂ©ronique ONILLON, Marc SCHMITTER, Anne UZUREAU

 

 

 

 

Précédentes tribunes

DĂ©cembre 2020

Télécharger (PDF, 180KB)

 
Septembre 2020

 

Télécharger (PDF, 176KB)

 

Juillet 2020

Télécharger (PDF, 175KB)

 

Mai 2020

D’un commun accord, les deux listes reprĂ©sentĂ©es au premier tour des Ă©lections municipales n’ont pas fait paraĂźtre de tribune politique dans le magazine de mai 2020, l’installation des conseillers municipaux Ă©lus le 15 mars 2020 ayant Ă©tĂ© reportĂ©e du fait de la crise sanitaire liĂ©e au Covid-19.

 

 

 

Archives : mandat 2014-2020

 

Groupe de la majorité

 
DĂ©cembre 2019

Télécharger (PDF, 177KB)

 

Septembre 2019

Télécharger (PDF, 252KB)

 

Juin 2019

Télécharger (PDF, 189KB)

 
Avril 2019

Télécharger (PDF, 143KB)

 

FĂ©vrier 2019

Télécharger (PDF, 176KB)

 

Octobre 2018

Télécharger (PDF, 69KB)

 

bouton téléchargement Mars 2017

bouton téléchargement Décembre 2016

bouton téléchargement Septembre 2016

bouton téléchargement Juin 2016

bouton téléchargement Mars 2016

bouton téléchargement Décembre 2015

bouton téléchargement Septembre 2015

bouton téléchargement Juin 2015

bouton téléchargement Mars 2015

 

 

Groupe d’opposition

 
DĂ©cembre 2019

Télécharger (PDF, 253KB)

 

Septembre 2019

Télécharger (PDF, 134KB)

 

Juin 2019

Télécharger (PDF, 301KB)

 

Avril 2019

Télécharger (PDF, 211KB)

 

FĂ©vrier 2019

Télécharger (PDF, 501KB)

 
Octobre 2018

Télécharger (PDF, 71KB)

 

bouton téléchargement Décembre 2017

 Septembre 2017

bouton téléchargement Juin 2017

bouton téléchargement Mars 2017

bouton téléchargement Décembre 2016

bouton téléchargement Septembre 2016

bouton téléchargement Juin 2016

bouton téléchargement Mars 2016

bouton téléchargement Décembre 2015

bouton téléchargement Septembre 2015

bouton téléchargement Juin 2015

bouton téléchargement Mars 2015

Retourner en haut de page


En bref…

Toutes les brĂȘves