Menu


Loire : avis de passage à pied d’un technicien du 2 au 20 mars 2020

Loire : avis de passage à pied d’un technicien du 2 au 20 mars 2020

 

Le Syndicat Layon Aubance Louets a été mandaté par la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire et la Communauté de Communes Loire Layon Aubance pour réaliser une étude sur les cours d’eau de la zone dite « blanche » (hors SAGE ; voir “Avis de passage” ci-dessous).

Les prospections de terrain sont prévues de la semaine 10 à la semaine 12 (du 2 au 20 mars 2020 inclus).

Télécharger (PDF, 1.54MB)

Le diagnostic des cours d’eau va être réalisé par une société spécialisée en milieux aquatiques, Hydro Concept, basée aux Sables d’Olonne.

Cette démarche entre notamment dans le cadre des mesures prises en faveur de l’application de la Directive européenne Cadre sur l’Eau, qui vise le retour au bon état écologique des cours d’eau.

L’objectif d’une telle étude est de visualiser les altérations et les problèmes rencontrés sur les cours d’eau de la « zone blanche ». Il s’agit de réaliser un état des lieux et un diagnostic des milieux aquatiques, pour, à terme, préconiser des actions correctives aux problèmes constatés sur notamment les ouvrages, la végétation, les berges ou le lit des cours d’eau.

Pour réaliser une telle expertise, les agents de la société Hydro Concept doivent réaliser une prospection à pied le long des cours d’eau.

Ils vont partir de l’amont du cours d’eau (au niveau des sources) pour « descendre » jusqu’aux confluences afin d’obtenir une vision très précise et totale du linéaire étudié. Dans ce cadre, ils vont devoir se déplacer sur des parcelles publiques et privées. Le but de cette communication est de prévenir au maximum de leur passage.

Dans tous les cas, les opérateurs ne s’intéressent directement qu’au cours d’eau, ainsi qu’aux abords immédiats (bande de 10 à 50 m maximum de part et d’autre du cours d’eau). Les observations recueillies sont par exemple : présence d’arbres en travers ou d’embâcles/obstacles « bouchant » la rivière, présence de drains, rejets ou tout autre émissaire, présence d’espèce invasive, les caractéristiques du lit mineur (sa largeur, hauteur, type d’écoulement, colmatage du fond du lit, …), la végétation de berge, les ouvrages routiers et en travers, présence de zones humides aux abords…

En aucun cas, les opérateurs ne vont s’intéresser aux installations, bâtiments et/ou structures privées n’ayant pas de lien avec le cours d’eau prospecté.

Une attention particulière sera portée au respect des propriétés privées bordant les cours d’eau prospectés. Les opérateurs sont équipés de gilet de couleur orange fluo afin d’être facilement identifiable lors de la prospection.

 

 

 

Retourner en haut de page


Agenda

Tous les événements

Annoncer un événement

En bref…

Toutes les brêves